Des chiens destinés à être mangés  vivent un véritable calvaire

1 coree.jpg

En Corée du Sud, chaque année, plusieurs centaines de milliers de chiens sont tués pour être mangés.

Le bosintang est un potage traditionnel coréen composé de chien et de légumes.
Les Coréens pensent que ce potage aide à combattre la chaleur, elle est censée donner de l’énergie pendant les chauds étés. Pour les besoins de ce plat traditionnel, les fermes d’élevage tournent à plein régime.

Dans les élevages, les chiens destinés à être mangés  vivent un véritable calvaire. Ils sont entassés dans de très petites cages surélevées, vivent dans leurs excréments, sont nourris avec des restes. Vers l’age de 2 ans, les chiens sont abattus dans des conditions inimaginables, pendus ou électrocutés !

Le HuffPost Corée dévoile dans une vidéo la triste réalité de ces élevages de chiens. Des images choquantes, dont certaines peuvent heurter la sensibilité : Lire la suite

Publicités

Un animal blessé… un homme le sauve

1maxresdefault (.jpg

Un homme se précipite pour sauver un animal blessé dans un accident de la route.
Ce qu’a fait cet homme est merveilleux et très émouvant.
Ça fait plaisir de voir qu’il y existe encore des gens formidables. Respect !

 

Vidéo touchante … Un magnifique sauvetage : Lire la suite

Des élevages d’animaux pour servir de cible aux chasseurs

26992584_10156008890165120_6704772914428229842_n

Les chasseurs régulent … Pourtant, de nombreux éleveurs de gibiers existent !
 
Des millions d’animaux sont élevés en France pour servir de cibles aux chasseurs.
Des élevages de sangliers, mais pas seulement… Le Syndicat national des producteurs de gibier de chasse a dénombré quelque 1.500 élevages d’où sont issus 14 millions de faisans, 5 millions de perdrix grises et rouges, 1 million de canards colverts, 100.000 lapins de garenne, 40.000 lièvres, 10.000 cerfs et 7.000 daims. En tout, un tiers des 30 millions d’animaux tués chaque année seraient issus d’élevages.
 
Prenons comme exemple les élevages de sangliers :
Des sangliers achetés pour peupler des parcs de chasse. Chaque année, des laies donnent naissance à sa portée de petits, ensuite, en période de chasse ils sont vendus pour être chassés, puis tués.
 
En 2018, Eric Brandt, chef de service à l’ONCFS, était à la préfecture de Dordogne et a évoqué le sujet :

Lire la suite

L’abandon tue

33577673_496338834119077_260111478667870208_n.jpg

140 cadavres de chiens étendus sur la route !
En seulement deux jours, 140 chiens abandonnés puis euthanasiés, faute de place dans les refuges.
Une photo bouleversante, prise voilà 35 ans, qui dénonce une bien triste réalité toujours d’actualité.
Toutes les heures, en France, plus de 12 animaux domestiques sont abandonnés, soit environ 100.000 abandons par an.
Les refuges saturent et sont débordés, pourtant les gens continuent à favoriser l’achat de chiots.

Lire la suite

STOP VIVISECTION pour une science sans souffrance

Vivisection.jpg

A l’occasion de la journée mondiale des animaux dans les laboratoires, il est important de vous expliquer que des millions d’animaux sont torturés chaque année à des fins scientifiques.
Pourquoi continuer à torturer des animaux lorsque l’on sait que des méthodes alternatives ou de substitutions sont plus à même à faire avancer la recherche.
Il est temps de cesser de se référer à la recherche animale et d’utiliser les méthodes « alternatives », sachant que les tests sur les animaux sont scientifiquement peu fiables et très onéreux.
Des médicaments testés sur les animaux et déclarés inoffensifs peuvent entraîner des conséquences dramatiques sur l’homme.

Lire la suite

Des chiens et des chats torturés pour finir dans les assiettes

1.

On recense plus de 40.000 chiens et 10.000 chats torturés pendant le festival de Yulin en Chine.
Les animaux sont tués sauvagement puisque, d’après les Chinois, une viande est meilleure si l’animal a été torturé avant d’être assassiné.
 
Chaque année, lors de ce festival, des chiens et des chats sont volés à leurs familles ou capturés dans les rues, puis enfermés de force dans des cages de fer minuscules au point que leurs os se brisent.
Entassés les uns sur les autres, ils n’ont ni à manger ni à boire, blessés ou très malades, ils attendent des jours avant d’être torturés sous les yeux de leurs congénères :
Éventrés, battus, torturés, massacrés, dépecés, ébouillantés vivants ou tués à coups de bâton … pour finir dans les assiettes.
Selon les Chinois, plus la bête souffre, plus la viande sera goûteuse !

Lire la suite

Des chiens torturés en Chine pour l’industrie du cuir

cuir+chien+chine (1).jpg

En Chine, des chiens sont abattus dans des conditions particulièrement barbares pour les besoins de l’industrie du cuir. Une enquête tournée en caméra cachée par PETA Asie révèle que des chiens sont frappés puis tués pour que leur peau puisse servir à fabriquer des gants et d’autres accessoires en cuir.
Un enquêteur a filmé dans un abattoir des employés attrapant des chiens par le cou avec une pince métallique avant de les frapper à la tête avec un gourdin.
Des chiens inconscients, d’autres agonisant, pendant que d’autres hurlaient.
Certains luttaient encore pour respirer après avoir été égorgés, avant qu’on leur arrache la peau du corps. Les chiens qui attendaient leur tour pleuraient et aboyaient tandis qu’un employé les frappait …

Un employé explique à l’enquêteur que l’établissement matraquait et dépeçait entre 100 et 200 chiens par jour.
Voici la vidéo de l’enquête  tournée en caméra cachée par PETA Asie. Lorsque ces images ont été tournées, il y avait environ 300 chiens dans l’enceinte de l’établissement, prévus à l’abattage : Lire la suite

Trafic d’animaux volés

16681857_288925298193766_1704727190421314768_n

Chiens, chiots, chats, chatons, lapins… Le trafic dans les rues d’animaux volés est un trafic en pleine expansion.
L’exploitation d’animaux pour la mendicité ou la vente à la sauvette rapporte beaucoup d’argent.
Les animaux sont drogués, battus, souvent enfermés dans des sacs plastique. Ils sont importés des pays de l’Est ou volés.
 
Chaque chien acheté à ces mendiants est remplacé immédiatement par un autre chien. C’est un réseau organisé.

Lire la suite

Des chiots sacrifiés au nom du commerce

13716097_1031923860176866_4333618487475768276_n

Chaque année, plus de 100 000 chiots sont introduits illégalement en France pour y être vendus dans les animaleries ou les salons du chiot.
A savoir, certains éleveurs sans scrupules vendent eux aussi des chiots à l’origine douteuse.
En plus de leur élevage, ils se « ravitaillent » de cette manière, parce que cela leur revient moins cher de s’approvisionner de cette façon, ainsi ils font plus de bénéfices. Un chiot acheté 100 euros au marché noir, est revendu dix fois plus cher.
Les chiots sont issus d’une production de masse où les parents sont détenus leur vie entière dans des locaux ou des cages sordides au milieu de leurs excréments.
Les mères font portées sur portées jusqu’à épuisement ; quand elles sont trop âgées et ne servent plus à rien, elles sont achevées, on les laisse mourir de faim et de soif (ou pire…).
Les chiots sont séparés de la mère beaucoup trop tôt (à 3 semaines, voir moins), un bon quart mourra de faim et de soif pendant les longs trajets, quand aux autres ils en garderont les séquelles toute leur vie.
La plupart des chiots meurent pendant les trajets entassés dans les véhicules ! Pour ceux qui vont survivre à cet enfer, ils seront bourrés d’antibiotiques pour qu’ils paraissent en bonne santé.
Ensuite, les chiots seront vendus malades, avec des problèmes de comportement.
Regardez cette vidéo, jugez-en par vous-même :

Lire la suite

Des chiens massacrés au Maroc

ksarelkebir-chasse-chiens2

Les autorités municipales marocaines abattent et empoisonnent chaque année des milliers de chiens et de chats errants sous des prétextes sanitaires et sécuritaires.
En effet, de nombreux animaux sont massacrés dans les rues aux yeux de tous. Pourtant, il existe d’autres moyens que de les tuer : Les capturer, les vacciner, les stériliser.

Les habitants se disent choqués des moyens employés. Des scènes d’abattage de chiens et de chats se déroulent chaque année dans plusieurs villes au Maroc. Des particuliers témoignent de l’horreur avec des photos et des vidéos diffusés sur les réseaux sociaux.
Un exemple en 2016, au Maroc à Ksar el-Kébir, une opération ultra-violente d’abattage de chiens errants : Lire la suite